Quiz de psychologie évolutionniste

Temps de lecture : 5 minutes

Nous remercions chaleureusement Current Affairs pour leur aimable autorisation de publier cette traduction de l’article de Lyta Gold.

La psychologie évolutionniste est souvent injustement dénigrée comme « la phrénologie de notre époque », une « science de foutaises », qui fait des « affirmations invérifiables » sur la base de « maigres indices » dans le but de soutenir des « hiérarchies sexistes, racistes et homophobes ». C’est inexact. La psychologie évolutionniste est une science extrêmement véritable. En partant de données des sciences sociales, elle conclut à l’existence nécessaire de faits biologiques incontestables. Évidemment, nous n’avons pas trouvé la plupart des gènes ni des structures cérébrales hautement différenciées qui doivent exister afin d’étayer la majorité des théories de la psychologie évolutionniste. Mais cela NE SIGNIFIE PAS qu’il s’agit pour l’essentiel d’une pseudo-science. Cela signifie que les biologistes qui devraient travailler sur ce problème sont paresseux, ainsi que probablement jaloux.

Comment savons-nous que la psychologie évolutionniste est parfaitement légitime ? Eh bien, pour commencer, elle dispose, non pas d’un, mais bien de deux termes scientifiques dans son nom. Et de plus, ce n’est que du bon sens : l’Homo sapiens a évolué dans un état de la nature dangereux où le gagnant rafle la mise, en conséquence les éléments les plus profonds et réels de la psychologie humaine sont profondément ancrés, brutaux et individualistes. Les oripeaux trompeurs de la « civilisation » sont arrivés ensuite, recouvrant notre psychologie naturelle de tout ce qui est doux, de féminin, de décadent, superficiel, cosmopolite, contre-nature et légaliste. Tous ceux qui tentent de qualifier ceci de « sexiste », « purement idéologique », « vaguement antisémite », ou « extrêmement commode » ne comprennent tout simplement pas la science.

Voici un quiz pour tester vos connaissances en matière de psychologie évolutionniste. Veuillez garder à l’esprit que la psychologie évolutionniste recourt à d’autres standards de preuve que les sciences dures. Ces standards sont non-réfutables, et par conséquent ne peuvent être remis en question.

artiste : C.M. Duffy

1. Les récepteurs de la sérotonine des homards sont très similaires à ceux des humains, à tel point que les homards peuvent être affectés par les anti-dépresseurs. La structure sociale des homards est hiérarchique. Qu’est-ce que cela nous dit des êtres humains et de notre besoin inné de hiérarchie ?

a. Les êtres humains, à l’instar des homards, désirent être gouvernés par un unique UberHomard, qui règne sous les océans sur un trône de berniques et de sang.

b. Les êtres humains, à l’instar des homards, désirent être mangés par une espèce plus grande, plus intelligente et plus mobile. C’est pourquoi j’ai installé des balises radio invitant les gourmets extraterrestres à descendre sur terre et choisir parmi nous. Bienvenue, clients de la galaxie ! Je suis la plus en chair !

c. Les êtres humains, à l’instar des homards, meurent parfois d’épuisement durant leurs mues, ce qui explique pourquoi s’habiller le matin est si duuuuuuur.

d. Les êtres humains, à l’instar des homards, ne s’accouplent que lorsque la femelle de l’espèce choisit un mâle, rôde hors de sa maison, et pisse un jet puissant d’urine parfumée aux phéromones sur sa porte. Si votre comportement nuptial personnel ne ressemble pas à ça, vous n’obéissez pas à votre instinct génétique naturel, et devez amender votre attitude en ce sens.

2. Des études montrent que les femmes ont une légère préférence pour la couleur rose. Ce phénomène n’a absolument aucun rapport avec l’omniprésence agressive du rose dans les vêtements et les jouets ciblant les filles. La culture n’est pas un moteur « inné » du comportement humain (contrairement au marché, qui est une force naturelle, à l’instar des plaques tectoniques). Les psychologues évolutionnistes théorisent que les femmes ont évolué pour aimer le rose parce que ça les aidait à trouver des baies durant les cueillettes dans la nature. Quel est le meilleur indice à l’appui de cette théorie ?

3. Des psychologues évolutionnistes respectés et de premier plan ont écrit des livres et des publications élucidant les concepts suivants : les mœurs naturellement légères des hommes font partie d’une stratégie évolutive pour mettre en cloque autant de nanas que possible; le viol fait partie de la nature humaine parce que les chimpanzés le font, et aussi parce que ça assure la mise en cloque d’autant de nanas que possible; les femelles humaines ont développé des seins dans le cadre d’une stratégie évolutive pour attirer les hommes, parce que les hommes associent la forme des nibards à la forme du boulard et deviennent donc deux fois plus excités.

Si ces théories sont exactes, laquelle de ces propositions politiques devriez-vous logiquement soutenir ? Vous pouvez sélectionner plusieurs réponses.

a. Comme les hommes sont des chiens en chaleur et des violeurs, trop excités par le double effet kiss-cool des nibards et des boulards pour penser clairement, ils ne devraient plus être autorisés à voter ou posséder des biens.

b. Étant donné que les hommes ne sont pas sélectifs dans leurs désirs (c’est-à-dire qu’ils ne sont que des animaux sans raison qui veulent s’accoupler avec autant de femmes que possible), ils devraient être prêtés aux femmes sur une base rotative. Puisque le seul moteur de l’évolution humaine est la quête de la transmission de ses gènes, nous pouvons être sûrs que les hommes seront parfaitement satisfaits de cet arrangement.

c. Quand un artiste masculin dessine un carré, on doit lui gifler son crayon de la main. Biologiquement, il a le devoir de ne répondre qu’aux formes rondes, comme les nibards et les boulards.

d. Si les hommes se plaignent de cet arrangement, exigeant d’être traités comme des êtres humains à part entière avec le droit de vote, de posséder des biens, de choisir leurs propres partenaires romantiques sans contrainte, et de vivre la vie créative et épanouissante qu’ils veulent, ils devront être envoyés dans des camps de rééducation et de loisirs pour hommes, où on leur inculquera de force les vérités indiscutables de la psychologie évolutionniste, et on leur enseignera aussi la fabrication des colliers en pop-corn.

4. « Pourquoi ce quiz ne s’attaque qu’à des hommes de paille ? Pourquoi n’aborde-t-il pas les revendications très sérieuses, comme la (((biodiversité humaine))), ou la façon dont les jeunes femmes sont génétiquement programmées pour préférer les hommes plus âgés, même si les bites des hommes plus âgés ne fonctionnent plus ? Où puis-je envoyer mes courriels courroucés ? Vous vous moquez de moi ? La psychologie évolutionniste est une affaire très sérieuse ! C’EST À VOUS QUE JE PARLE. LES HOMMES PARLENT. »

Dans votre réponse en colère aux éditeurs, choisissez l’animal éteint qui, selon vous, résume le mieux votre rage préhistorique. Veuillez fournir une explication plausible de la façon dont vous terrasseriez cet animal avec seulement quelques bâtons pointus et sans la moindre connaissance de la physique moderne. Puisque vos ancêtres ont été naturellement sélectionnés pour chasser ces animaux et que vous avez hérité de leurs gènes, vous devriez être pleinement capable de le faire.

a. Mammouth laineux (Mammuthus primigenius)

b. wapiti d’Irlande (Megaloceros giganteus)

c. Tigre à dents de sabre (Smilodon)

d. Loup Dirus (Canis dirus)

Merci à tous les amis de Current Affairs sur Twitter qui ont mis leurs idées à contribution pour ce quiz ! Les humains sont vraiment une espèce coopérative et généreuse.